11 mai 2015

Assemblée générale 2009

Ordinat’Hem : financement modifié

Ordinat’Hem, qui fête cette année ses vingt-cinq ans, va continuer ses activités de formation à l’informatique tout en modifiant sa collecte de fonds, le Conseil régional ayant changé de mode de financement.

0rdinat’Hem connait toujours autant de succès à ses ateliers de formation à la bureautique, à l’internet et au multimédia : 193 adultes et 117 enfants et jeunes se sont inscrits à l’un des 29 ateliers durant 2008. Côté formation professionnelle, ce ne sont pas moins de 242 stagiaires. demandeurs d’emploi ou salariés, dont des agents municipaux et des enseignants de la ville, qui ont suivi un total de 10.461 heures de formation. Parmi ces stagiaires, 67 personnes sont demandeurs d’emploi et l’association précise qu’il existe une liste d’attente pour l’accès à la formation de ce public.

Plusieurs associations et structures tissent des liens de partenariat avec Ordinat’Hem. Des représentants de ces organismes étaient d’ailleurs présents lors de la récente assemblée générale de l’association à la salle André-Diligent. Centre social, club de prévention. association d’insertion par l’activité économique… Mais aussi des établissements scolaires et des résidences de seniors co-organisent des projets de sensibilisation et de compétence à l’informatique avec Ordinat’Hem.

NEag2009
image-632

Fin des subventions régionales

Dans son rapport d’activités de 2008, le directeur Omar Mostefaoui a également fait état d’activités ponctuelles visant à faire connaître l’association ou à participer aux animations de la ville. Les activités d’Ordinat’Hem comprennent aussi des prestations de maintenance des postes informatiques (les écoles primaires de la ville, mais l’agent affecté à cette tâche a été licencié pour motif économique). L’explication de cette décision a été donnée par l’exposé du bilan financier et des projets et orientations de l’association pour 2009.

2009 annonce pas mal de bouleversements, selon le directeur. Les subventions régionales n’existeront plus à partir de septembre 2009. Tous les financements passeront en mode marché. Ordinat’Hem a répondu à un appel d’offres mais n’a pas encore reçu de réponse.
Si la Région a modifié son mode de financement, c’est pour se conformer aux directives du Conseil européen.

Le Président d’Ordinat’Hem, Bernard Dupisson, a détaillé les huit compétences clés pour l’éducation et la formation tout au long de la vie que le Conseil européen a listé pour permettre aux citoyens européens d’être partie prenante dans la société de la connaissance. Parmi ces huit compétences, figure celle relative au numérique, tant il est vrai que la compétence informatique devient un point clé transversal pour l’éducation et la formation tout au long de la vie.

Certes, Ordinat’Hem n’a pas vocation d’enseigner les langues étrangères. ni les mathématiques, c’est pourquoi l’association s’est associée à l’ADEP et au CUEEP pour répondre ensemble à l’appel d’offres de la Région. On prend un virage par obligation pour suivre l’environnement des organismes de formation. Pour travailler autour des compétences clé, certaines seront sous-traitées, telles les langues étrangères. La notion d’appel d’offres appelle la notion de partenariat.

Avec des charges salariales qui augmenteront en 2009 suite à l’échéance de contrats aidés et l’incertitude de l’obtention de l’appel d’offres, on sent pourtant l’équipe salariée et bénévole d’Ordinat’Hem confiante. Le budget prévisionnel de 2009 affiche une augmentation de 7,6 %. un nouveau logo et de nouveaux supports de communication sortiront bientôt de l’imprimerie. Douze candidats se sont présentés au conseil d’administration (il n’y en avait que sept à la précédente mandature).

Et Omar Mostefaoui de conclure: « On va vers un développement, on est optimiste. »

error: Ce contenu est protégé !!!